[skip to content]

Gagner autonomie et confiance en accédant à l’emploi : l’histoire de Sunita.

22/08/2012

Sunita, 21 ans, jeune fille vivant dans les quartiers défavorisés de Dehli, bénéficiaire du projet de promotion de l’emploi des jeunes de Plan France et aujourd’hui  employée dans un centre commercial.

 

Le projet « Saksham »
En Inde, malgré la forte expansion de l’économie, avec une croissance annuelle de 7-8%, et l’ouverture du marché de travail, l’offre de formation existante reste inadaptée aux besoins du marché et sa qualité n’est pas suffisante. Les jeunes de moins de 25 ans sont les plus touchés par le chômage : leur absence d’accès à une formation adaptée et de qualité ne leur permet pas d’acquérir les qualifications nécessaires, et ils se retrouvent souvent confrontés à des conditions de travail abusives (faible rémunération, pas de protection sociale...).

Pour réponse à cette situation, depuis mai 2010,  Plan France, en partenariat avec Plan Inde, a mis en place le projet « Saksham ». Il vise à permettre aux jeunes de subvenir à leurs besoins, en leur offrant l’accès à des centres de formation professionnelle. Des centres de formation professionnelle ont été créés dans quatre localités de réinstallation des populations d’anciens bidonvilles de Dehli, à Mangolpuri, Dwarka, Badarpur et Vikash Nagar. Ces centres sont installés au plus près des communautés, afin notamment de permettre aux filles de s’y rendre sans danger, Aujourd’hui, 1 808 jeunes, dont 792 jeunes femmes, ont bénéficié des formations offertes dans les centres, et 924 ont déjà trouvé un emploi.

Une formation en vente et relations clients
Sunita est l’une des 1 808 bénéficiaires du projet « Saksham ». Originaire de Mangolpuri, elle vient d’une famille modeste : son père est ouvrier, sa mère est femme de ménage, et elle est l’aînée de ses deux frères.

Lorsqu’elle a entendu parler du projet de promotion de l’emploi des jeunes « Saksham » mis en place dans son quartier, elle a immédiatement souhaité s’y inscrire, pour développer ses compétences professionnelles et pouvoir avoir accès à un meilleur travail, mieux rémunéré, qui lui permettrait de soutenir sa famille.
C’est ainsi que Sunita s’est inscrite à une formation de trois mois en vente et relations clients. Grâce à cette formation et à une aide personnalisée pour la recherche d’emploi, Sunita travaille aujourd’hui au sein d’un grand supermarché d’un centre commercial, comme vendeuse d’articles de bureau.

Son salaire lui permet de financer la scolarité de ses deux petits frères.Selon elle, « Saksham » n’a pas seulement permis à sa famille et à elle de vivre dans de meilleures conditions, mais cela a avant tout été un moyen de gagner confiance en elle. Elle est devenue une jeune femme pleine de confiance, et même un modèle pour les autres jeunes qui suivent des formations au sein des centres « Saksham ».
Comme elle, 924 jeunes ont trouvé un emploi et changé leur avenir grâce au projet.

De vraies perspectives
Deux mois après son arrivée, le supérieur de Sunita lui accordait déjà une promotion. Mais elle a préféré attendre de mieux maitriser ses nouvelles tâches avant d’accepter de plus grandes responsabilités.

Pourtant Sunita ne veut pas s’arrêter là : elle souhaite poursuivre son éducation.