[skip to content]

Charte de protection de l'enfant

charte protection de l'enfantPLAN souhaite faire respecter les droits de l’enfant partout dans le monde. Dans ce cadre, il est important que tous les pays, y compris les pays donateurs, donnent l’exemple en adoptant une politique stricte en matière de droits de l’enfant.

Plan France a adopté une charte interne qui doit être respectée par tous les collaborateurs et ses partenaires (bénévoles, partenaires, médias, parrains...)

Cette charte précise l’engagement de Plan France à assurer la protection des enfants avec qui elle est en contact.

Elle veille notamment à :

  • à protéger de tout danger et de toute maltraitance les enfants concernés par ses programmes,
  • utiliser avec précaution les photographies des enfants avec qui Plan France travaille et à protéger leur vie privée dans la relation avec leurs parrains/marraines,
  • veiller à ce que les collaborateurs de Plan France, ainsi que les bénévoles, stagiaires, partenaires et parrains soient sensibilisés à la problématique des droits de l’enfant.

D’autre part, des procédures précises ont été adoptées dans le cadre du parrainage. Ainsi, PLAN ne permet pas l’échange d’adresses entre filleuls et parrains même à l’issue du parrainage. Nous nous assurons que le contenu des correspondances est approprié.

Enfin, en cas de visite de parrain sur le terrain, un protocole très strict a été élaboré. Nous demandons aux parrains désireux de rencontrer leur filleul de nous prévenir à l’avance (les visites surprises n’étant pas autorisées) et de signer un document d’engagement pour la protection de l’enfant. Bien entendu, la présence d’une tierce personne lors des visites, généralement un membre local du personnel de PLAN, est obligatoire.

Par ailleurs, tout le personnel de Plan France a reçu une formation sur la protection de l’enfant lui permettant d’identifier les différentes formes d’abus, de les signaler et de les traiter. Cette formation permet de rappeler les procédures mises en place au sein de PLAN, en France comme sur le terrain, de sensibiliser l’ensemble des permanents sur l’importance du sujet et sur l’implication qu’il requiert de la part de tous.