[skip to content]

Projet de lutte contre le VIH-Sida au Cameroun

District d'Okola

Projet de lutte contre le VIH-Sida au Cameroun

Lutte contre le VIH/Sida et promotion des droits des plus vulnérables

Les 2/3 des personnes séropositives vivent en Afrique subsaharienne.

Au Cameroun, on estime qu’elles sont au nombre de 550 000, auxquelles s’ajoutent 300 000 orphelins du sida.

Outre la stigmatisation dont elles sont victimes, nombre de personnes affectées par le VIH/sida ne bénéficient pas de soins appropriés, en l’absence de services hospitaliers de proximité. Par ailleurs, en 2009, on comptait au Cameroun 60 000 nouvelles infections.


Ce projet est co-financé par la Région Ile-de-France
et par la Mairie de Paris

 

Quelques exemples d'activités

Sensibilisations et diffusion de préservatifs

Pour prévenir de nouvelles contaminations, le projet formera les associations qui se feront les relais des messages de prévention au sein des communautés. Les activités de prévention impliqueront également la promotion de l’utilisation de préservatifs, qui seront vendus à prix subventionnés dans le cadre de ce projet.

Accès au dépistage et aux traitements

Une campagne mobile de dépistage permettra aux habitants de communautés de connaître leur statut sérologique et des modes de prévention et de traitement. Les personnes séropositives seront orientées vers l’hôpital du district, où une unité créée dans le cadre du projet (appui matériel et formation du personnel) assurera leur prise en charge thérapeutique et psychosociale.

 


Télécharger le troisième rapport d'activités
Télécharger le deuxième rapport d'activités
Télécharger le premier rapport d’activités

Télécharger le descriptif du projet

Le projet en bref

Objectif

Contribuer à la réduction de la propagation de l'épidémie du VIH/sida et de ses effets, en améliorant :
- la prévention
- la prise en charge globale
- le respect des droits des personnes les plus vulnérables face au VIH/sida, notamment les femmes et les personnes infectées

Bénéficiaires

92 000 personnes sensibilisées à la prévention et à la réduction des discriminations, dont 22 000 femmes et 16 000 jeunes de 15 à 24 ans ; 2 500 personnes vivant avec le VIH/sida ; 4500 familles vulnérables impliquées dans des activités génératrices de revenus. Plus de 200 membres du personnel de santé du district.

Lieu

Les 130 communautés du district de santé d’Okola, dans la Région Centre

Durée

3 ans. De Mars 2012 à Août 2015

Budget

Environ 700 000 euros